Pourquoi arrêter la cigarette ? Conseils pour faciliter le sevrage

L’addiction à la cigarette est un phénomène qui touche actuellement aussi bien les jeunes que les adultes. Les facteurs sont multiples, il peut être lié à la pression sociale, à la mode ou à l’environnement. Chez les jeunes, la cigarette est devenue un automatisme, tout comme le fait de boire du café ou de consulter son téléphone. Pourtant, la dépendance à la nicotine n’est pas sans risques. Cette substance puissante peut à terme causer des maladies pulmonaires, cardiovasculaires et générer des cancers.

Le sevrage est une décision difficile à prendre, pourtant il est conseillé d’arrêter la cigarette pour ne pas mettre en péril sa santé…

Arrêter la cigarette : des statistiques alarmantes à considérer !

D’après l’Organisation mondiale de la Santé, la nicotine est le poison le plus meurtrier du monde. En deux siècles successifs, le taux de mortalité dû à la consommation de tabac a été multiplié par dix. En effet, le nombre de décès est passé de 100 millions de personnes au XXe siècle à 1 milliard au XXIe siècle. Les fumeurs passifs, c’est-à-dire ceux qui inhalent l’air pollué, sont victimes d’infections pulmonaires, de maladies cardiaques, d’asthmes et de cancer du poumon. Chaque année, on recense plus de 150 000 enfants intoxiqués par la fumée de la cigarette.

En France, la consommation frénétique de cigarette a manifestement réduit l’espérance de vie moyenne de la population. Elle se solde aujourd’hui à une mortalité autour de l’âge de la retraite. Cela concerne aussi les fumeurs passifs d’autant plus que l’exposition à la fumée du tabac pendant 10 à 20 ans est une porte ouverte à l’apparition de cancers.

Pourquoi faut-il arrêter de fumer ?

Les personnes fumeurs sont de véritables dangers ambulants, car ils provoquent non seulement l’intoxication de leurs corps, mais aussi ceux de leurs entourages. La combustion de la nicotine augmente à 25% les risques de cancer du poumon et de cardiopathie ischémique. Chez les enfants de parents fumeurs, les risques d’apparition d’otites, d’asthme et d’infections respiratoires sont très élevés. Une femme enceinte ou une mère fumeuse qui expose son enfant au tabac peut également être responsable de la mort subite du nourrisson. Enfin, chez la population féminine, le tabac est l’une des premières causes d’infertilité, de cancer du col et de grossesse extra-utérine. Dans tous les cas d’exposition, le tabac est le vecteur de maladies des bronches, de maladies pulmonaires, de cancer des lèvres, de la cavité buccale, du pharynx, du larynx et de l’œsophage. Toutes ces maladies dangereuses sont provoquées par d’autres composants aussi nocifs que la nicotine, dont le goudron, le cadmium, le plomb, l’arsenic, la butane, l’uréthane, le mercure et le toluidine.

Arrêter la cigarette : conseils pour réussir le sevrage

La lutte contre la prise du tabac est souvent un défi dur à réaliser chez les sujets dépendants à la nicotine. Un arrêt brusque s’avère toujours inefficace du fait que les fumeurs ont adopté un certain automatisme à vapoter pour se sentir mieux dans leur corps. De même, leur système immunitaire s’est habitué à la dose de nicotine et le « manque » peut générer de la nervosité et un sentiment d’inaptitude. Le drainage du corps doit donc se faire par étapes. Dans un premier temps, il est conseillé de diminuer le nombre de cigarettes par jour de façon à réduire progressivement l’addiction à la nicotine.

La rencontre avec un groupe de paroles permet aussi de côtoyer des personnes qui luttent pour la même cause et de faciliter la guérison. Enfin, essayez de remplacer la tige par la gomme, l’inhaleur, le patch ou encore la cigarette électronique. Ces dispositifs pharmaceutiques sont autant de produits de sevrage qui ont prouvé leur efficacité chez les grands fumeurs.

Laisser un commentaire