Randonnée à vélo : les points à vérifier

randonnée à velo

Il va sans dire que, comme tout appareil de transport, le vélo nécessite quelques vérifications techniques avant de partir en randonnée. Cela évite les mauvaises surprises ainsi que de tourner au cauchemar. Encore faut-il savoir les différents points à vérifier.

Les roues

En ce qui concerne les roues, ce sont les matériaux au premier contact du sol. En plus, elles supportent tout le poids du pilote. De ce fait, les roues doivent être bien gonflées. Les pneus mal gonflés sont les causes d’une crevaison. De même, celles-ci doivent aussi être bien en place et bien serrées. D’autant plus qu’il existe une sécurité qui empêche les roues de tourner si elles ne sont pas bien serrées. Pratique et sécuritaire.

Outre ces vérifications, le choix des pneus importe également. Cela dit, ce choix doit tenir compte des types de terrains. A titre d’exemple, pour une randonnée en montagne avec des sentiers, rocheux, il faut des pneus qui supportent bien ces coups des roches. Dans le cas contraire, on risque d’avoir une crevaison aussitôt. Pour avoir plus de conseils pour ce choix des pneus, cliquez ici.

Dans la même optique, il faut aussi vérifier l’état des pneus. Ceci dit, une roue endommagée peut être dangereuse. C’est pour cela qu’il est conseillé de tourner lentement les pneus et procéder à une vérification scrupuleuse. Il en est de même pour les chaînes. Ces dernières doivent être bien en place et la transmission doit être bien graissée et sans aucune trace de rouilles.

Les freins

Outre les roues, les freins sont d’une importance vitale pour un vélo. Cela est particulièrement valable pour une randonnée en groupe. En effet, chaque cycliste doit avoir la maîtrise totale de son vélo. Aucune erreur n’est permise sinon il y a de forts risques de se rentrer dedans. C’est aussi le cas même pour une randonnée en solo. Les risques sont pareils en termes de sécurité.

Pour ce faire, il faut vérifier aussi bien les freins arrière que les freins avant. Il suffit de presser les freins jusqu’à son niveau maximal. Si c’est le frein avant, le pneu avant ne doit pas bouger encore moins le vélo. Les pneus arrière par contre se décollent légèrement du sol. Pour le frein arrière, le vélo doit pouvoir avancer légèrement sans que le pneu arrière ne tourne. C’est le moyen le plus sûr de vérifier la qualité du freinage.

Les corrections

Certains autres points sont à vérifier. Notamment la hauteur de la selle. Il s’agit plutôt d’un confort personnel. Cela se règle selon le ressenti du pilote et de son confort. En outre, la correction inclut le gonflage des pneus. Il s’agit d’adapter la pression des pneus selon le terrain ainsi que la condition de la météo. En général, 3 à 4 bars de pression sont suffisants.

Par ailleurs, dans le cas d’un freinage pas adapté, il va aussi falloir faire quelques corrections. Notamment en repositionnant les graines. De même, vérifier que les câbles de frein sont bien tendus. Sans oublier de bien graisser la transmission.

Laisser un commentaire